SUR LES AILES DU SOIR (Franciscoblogs)

SUR LES AILES DU SOIR      (Franciscoblogs)

DOULEURS


21 GRAMMES, le top du viscéral

24 HEURES AVANT LA NUIT, la Sixtine de Spike Lee

ALABAMA MONROE, memories of Mother and Dad

ALL IS LOST, reste l'essentiel

AMERICAN HONEY, from death stars

AMOUR, jusqu'au bout

ANNA KARENINE, théâtre de l'amour

BELGICA, c'est bon mais c'est long.

BIRDMAN, you're not important. Get used to it !

BLACK SWAN, de l'ombre à la lumière

CARBONE l'incendie Magimel

CLIMAX : Louange. Son. Démence

COGAN. les oubliés du système

COMANCHERIA, les raisons de la colère

CONTAGION, un monde malade

COSMOPOLIS, un monstre et sa cour

DE ROUILLE ET D'OS, de battre mon coeur...

DEMOLITION, what's inside?

DESIERTO, le grand nulle part

DEUX JOURS, UNE NUIT, hyper dur

EN GUERRE "Nous ne bougerons pas !"

FAT CITY, back in Huston

FENCES, it's true

HAMLET, le reste n'est que silence

HÉRÉDITÉ "she isn't gone"

IDA, l'ombre d'Anna

JOE, pur et dur

JUSTE LA FIN DU MONDE, family life

KNIGHT OF CUPS, la traversée des apparences

LA DOLCE VITA, grande belleza

LA LOI DU MARCHÉ, notre Ken Loach

LA ROUTE tout doit disparaitre

LAST FLAG FLYING and then we're cool

LE COMPLEXE DU CASTOR, back in Black

LE TERRITOIRE DES LOUPS, live and die on this day

LES ARDENNES, ce pays n'est pas pour les autruches

LES BRASIERS DE LA COLERE L'Amérique des damnés

LES CHANSONS QUE MES FRÈRES M'ONT APPRISES Promesses tenues

LES MISÉRABLES, le chant des opprimés

LORD JIM, un poil triste

LOST RIVER, la cité des rêves brisés

MAL DE PIERRE, désespoir poli

MANCHESTER BY THE SEA, coeurs brisés

MORSE Le film de vampire définitif

MOTHER! the dying of the light

MR 73, un Marchal en enfer

RAMPART, Harrelson confidential

ROOM, seuls au monde

THE CROSSING GUARD, sincère et viscéral

THE LOBSTER, we dance alone

THE MASTER la dictature par l'absurde

THE MESSENGER De la mort à la vie

THE NEON DEMON, l'autre côté du miroir

THE ROVER après la chute

THERE WILL BE BLOOD, le Citizen Kane d"Anderson

THREE BILLBOARDS, une raison de se lever

UN HOMME TRÈS RECHERCHÉ, Adieu Seymour

WHIPLASH, that's my tempo !

WINTER SLEEP, orgueil et déni