FRANCISCOLAND (chroniques ciné & autres balades)

FRANCISCOLAND   (chroniques ciné & autres balades)

QU'ELLE ETAIT VERTE MA VALLEE, John Ford " intîme"

BON VIEUX CLASSIQUE             

JOHN FORD

 

qu-elle-etait-verte-ma-vallee1.jpg

 

 

 

 

 

Un an après "les Raisins de la Colère" John ford signait l'histoire exemplaire de "Tom Joad" de la mine au pays de Galles. 

 

7402_20.jpg

 

Une restauration HD de premier ordre pour ce grand film humaniste signé John Ford. Un noir et blanc flamboyant et un inoubliable portrait de famille. La vie et ses combats,  à travers le regard d'un enfant

Simplicité biblique du récit et limpidité miraculeuse de la mise en scène... 

Une certaine idée du bonheur cinéphilique qui décrocha l'oscar du meilleur film en 1941 devant un certain  "Citizen Kane".

Qu’elle était verte ma Vallée c’est le triomphe du coeur pour un film cher au réalisateur qui déclara avoir tourné là son film  "le plus autobiographique". Une œuvre intîme, qui se savoure comme un bon vieux classique, débarrassée de tout cynisme et portée par l’envie d’offrir aux spectateurs une grande et pure leçon de résistance. Celle du cœur et de la dignité face aux épreuves.

Ce n’est pas naïf.

C’est noble.

Regardez, écoutez.

L’écho de ce film résonne encore aujourd’hui.

C'est le chant puissant des humbles.

 

 

 

Francisco,

 

 

 

7402_3.jpg

 

 

 

 

 

 La voix d'une autre époque...

 


 

 

 

 

 

 

 

artfichier_777966_3929465_20140716142645.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QU'ELLE ÉTAIT VERTE MA VALLÉE

1941

2H

 

 

Le Blu-rayMagnifique restauration !  Un noir et blanc flamboyant

 

Director:

 

Writers:

  (screen play), (based on the novel by)
 
 
 

 7402_18.jpg

 

 

 

 

 

Envie de partager vos impressions sur ce  film?

Envoyez un texte ou quelques mots.  Ils viendront compléter la chronique !



16/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi