SUR LES AILES DU SOIR ( Francisco blogs)

SUR LES AILES DU SOIR   ( Francisco blogs)

CRIMINELS


36 QUAI DES ORFÈVRES - 15 ans après...

A MOST VIOLENT YEAR presque top, mais bon...

BALADE ENTRE LES TOMBES, Liam blues

BLOOD FATHER, here is Daddy !!!

BLUE RUIN, pur et brut moment de cinoche

BRAQUEURS, du genre efficace !

CARTEL, l'incompris de Ridley Scott

CASINO mafia opéra

DE GUERRE LASSE, pour la beauté du geste

DRIVE La pureté de l' amour

EQUALIZER 2 c'est pas rien quand même

EQUALIZER au terminus des prétentieux

FARGO, le bal des nazes

FAST AND FURIOUS 7 I've got family

GONE GIRL, le cauchemar américain

HACKER, Ghost-Mann

HANNIBAL (2001), la belle et la bête

HEAT, it's a Mann's world !

INSOMNIA, nuit blanche

JACK REACHER, le retour du bonheur

JACKIE BROWN, Quentin Save the Queen !!!

JASON BOURNE, Cours,Jason, cours !!!

JOHN WICK c'est con mais c'est bon

KILL BILL and all is right in the jungle

KILL LIST, the big flip

KILLER JOE, redneck apocalypse

KINGSMAN : SERVICES SECRETS let me teach you a lesson!

L'ÉVADÉ D'ALCATRAZ, un coupe-ongles et un grand film

L'IMPASSE Le testament de De Palma

LE CAIRE CONFIDENTIEL, forte valeur documentaire

LE SOLITAIRE, first Mann

LES ANGES DE LA NUIT comme une bonne odeur de clope

LES FLICS NE DORMENT PAS LA NUIT rien n'a changé

LIVE BY NIGHT, Little Godfather

MAN ON FIRE, le Denzel-polar définitif

MIAMI VICE, manifeste artistique

MYSTIC RIVER we bury our sins here

NIGHT CALL, l'info à tombeaux ouverts

NO COUNTRY FOR OLD MEN, jusqu'à l'os

ONLY GOD FORGIVES Bangkok expérience

PRISONERS, les nerfs à vif

QUAND VIENT LA NUIT, Roskam goes to america

SEVEN have you ever seen anything like this?

SICARIO : LA GUERRE DES CARTELS

SICARIO, le territoire des loups

SIN CITY 1 & 2 rugueux et sexy.

SKYFALL, le grand Bond

SPECTRE, James Bond Requiem

SPOTLIGHT, rien que la vérité

THE GAMBLER, tout miser

THE MATADOR, just a poor lonesome killer

THE NICE GUYS, un brin de tourisme

UNE PLUIE SANS FIN le temps est assassin

ZODIAC, Fincher aux sources du mal