LES AILES DU SOIR

LES AILES DU SOIR

L'ARNAQUEUR l'essence du jeu

BON VIEUX CLASSIQUE                                  

ROBERT ROSSEN

 

 

36354.jpg

 

 

 

 

 

 

Voici non seulement le film définitif sur l'univers du billard mais Robert Rossen en fait le décor d'une authentique tragédie. Avec ce portrait d'un jeune joueur de billard, arnaqueur professionnel, décidé à affronter le plus redouté d'entre tous,  le réalisateur signait là son chef d'oeuvre. 

 

Grandes prestations de Newman, Piper Laurie et George C.Scott (Patton, Docteur Folamour) Saluons les apparitions savoureuses de Jackie Gleason, acteur, réalisateur, scénariste, musicien, compositeur et grand joueur de billard à la ville. Dans son rôle-pilier de "maître du jeu" son aura irrigue l'ensemble du métrage et nourri l'intensité des enjeux. L'arnaqueur est une fabuleuse galerie de personnages aux prises avec leurs addictions. Des figures profondément humaines face à leurs propres démons.

 L'essence du jeu. Rendons grâce également à la photographie somptueuse de l'immense directeur photo Eugen Schüfftan. Un magicien  du noir et blanc qui signa, entre autre, l'image des immortels Quai des Brumes de Marcel Carné et Les Yeux sans Visage de George Franju.  

 

Cinquante ans après, L'Arnaqueur impressionne toujours autant.

En 1986 Scorcese donnera vie à nouveau au personnage d'Eddie Felson dans La Couleur de l'Argent mais avec infiniment moins de charme. Le rythme tapageur des années 80 a moins bien veilli que l'atmosphère et le swing ennivrant des années 60.

Le transfert HD est fabuleux. Profondeur des noirs, densité des contrastes, niveau de détails multiplié et respect du grain cinéma, le tout dans un vibrant scope 35 au grain soigneusement adouci. Ce Blu Ray mérite tous les éloges. L'atmosphère hypnotisante du film redouble d'intensité. De quoi revoir sans modération une des oeuvres-pilier du cinéma américain.

 

 

 

Francisco,  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Embrasser le mythe                                                                                                    Karyn Kusama (réalisatrice) 

 

 

arton6907-1450x800-c.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 jpg_l-arnaqueur.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

22164_front.jpg 

 

 

 

1961

 

2H10

 

Le Blu-ray :  Transfert fabuleux. Profondeur des noirs, densité des contrastes, niveau de détails multiplié et respect du grain cinéma, le tout dans un vibrant scope 35 au grain soigneusement adouci. Ce Blu Ray mérite tous les éloges.

 

Director:

 

Writers:

  (screenplay), (screenplay), 1 more credit »

Stars:

  | »

 

 l-arnaqueur-paul-newman-08-400x242.png

 



14/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi