SUR LES AILES DU SOIR

SUR LES AILES DU SOIR

MARRIAGE STORY ... bobof

DRAME

NOAH BAUMBACH

 

MV5BZGVmY2RjNDgtMTc3Yy00YmY0LTgwODItYzBjNWJhNTRlYjdkXkEyXkFqcGdeQXVyMjM4NTM5NDY@._V1_UY1200_CR9006301200_AL_.jpg

 

 

 

 

Scarlett Johansson dans un vrai rôle, la décontraction toujours inspirée d'Adam Driver (grandiose dans Paterson) au casting du nouveau film du scénariste et réalisateur des sympathiques Berkman se séparent et Frances Ha, le tout précédé de critiques élogieuses, voilà qui laissait présager d'un chouette moment de cinoche-maison.

Ben, non.

 

Très vite, j'ai assisté à l'empilement de tous les clichés du film de divorce indé. Un milieu bobo-intello-branchouille  (scène théâtrale d'avant-garde sur Broadway, so chic !) à l'abris du besoin (ils dépensent des milliers de dollars sans jamais risquer de se retrouver à la rue).

Deux personnages centraux narcissiques soucieux de leur petit bien-être, se débattant avec leurs egos.

Autour d'eux, l'hystérie générale.

Deux personnages d'avocats totalement caricaturaux (grotesque laura Dern et un Ray Liotta en cliché sur pattes et sans nuances)

Une famille dysfonctionnelle (celle de Scarlett) où toutes les actrices sont en total sur-jeu. 

Que penser du personnage ridicule de la mère immature?

Cliché !

Sans parler de la frangine mal dans sa peau, masquant son mal-être avec force mimiques et vaines gesticulations...

Re-cliché !

À propos de ce personnage secondaire, j'en veux beaucoup à Noah Baumbach de m'avoir offert la pire prestation de Meritt Wever, actrice que j'ai toujours trouvé admirable et notamment dans les séries Netflix Godless ou Unbelievable

Heureusement, reste la présence authentique rassurante et réellement chaleureuse d'Alan Alda...

Mais, bon, visiblement, tout le monde a trouvé cela génial. 

 

marriage_story_copyright_netflix_5de125004d059_0.jpg

 

Scarlett joue sans maquillage. OK, ça fait vrai. Mais je ne l'ai à aucun moment trouvé "authentique". Je n'ai jamais senti la pleine matière ou réalité de son jeu.

Adam Driver, lui, a cette chance et cette présence de pouvoir jouer correctement sans se forcer mais il n'a pas grand chose à manger.

Les dialogues ne sont ni brillants, ni cinglants.

La mise en scène est d'une sobriété sans génie.

Et le tout dure deux heures trente. 

Il se laisse aller ce film, c'est normal. Marriage Story dispose de la panoplie complète du film "qu'il faut aimer".

 

Alors...

À quand l'arrêt de cette séculaire paresse scénaristique qui consiste à n'évoquer que les états d'âmes de personnages qui ne sont fait que de ça ?

Pourquoi ne pas se bagarrer pour faire sortir le beau, le profond et le puissant d'une histoire de séparation en "milieu ordinaire". L'histoire d'un couple qui ne serait ni très beau, ni très intelligent, sans trop de moyens mais vivant avec intensité toutes les douleurs de cette terrible épreuve ?

Ben ouais, ce serait beaucoup plus difficile.

Et ça demanderait d'être un peu moins littéraire et d'aller faire un tour dehors, voir comment se passe la vie pour ceux qui ne vont pas au théâtre.

C'est un poil rageur mais tout ça pour dire que j'avais juste envie d'être surpris un minimum...

 

Une seule scène (déchirante) "d'explosion de rage et de colère", au trois-quart de ce métrage dépourvu de cette formidable politesse du désespoir qu'est l'humour, ranime un instant cette soupe tiède mais, très vite, le repas repasse au vegan.

Me concernant, Marriage Story est resté d'un bout à l'autre un film maigrichon, "en chaussons", poseur et follement arty (oh, très joli et patiné ce tournage en 35mm, mais si peu "authentique").

Du cinéma verbeux et bien éduqué qui ne fait mal nulle part.

Branchouille, ça ouais...

Aussi, pas certain qu'on en parlera encore dans 10 ou 20 ans de cet élégant et prétentieux ratage tellement tendance.

 

 

Francisco, 

 

 

191205-marriage-story-subway-ew-614p_749d150d47423c05918b19ff5630afe5.fit-760w.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

title-short-bare.jpg

MARRIAGE STORY

2019

2H15

Liens IMDB

Director:

 Noah Baumbach

Writer:

 Noah Baumbach

 

 

49736-MARRIAGE_STORY_-_Scarlett_Johansson_and_Adam_Driver.jpg

 

 



08/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi