FRANCISCOLAND cinoche, amour, orages et épopées

FRANCISCOLAND    cinoche, amour, orages et épopées

THE RIDER risquer sa vie

DRAME

CHLOÉ ZHAO

 

the-rider-0.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Vu ce soir
Un des plus beaux films de l'année.
Leçon de courage et d'humanité portée non par des acteurs mais par des êtres humains magnifiques.

Rien n'est joué, tout existe.
Entre doc et fiction, le coeur de la vie bat ici à plein.

La plus belle expression du cinoche quand il reste ouvert sur le monde.

Les promesses du premier film de Chloé Zhao, Les Chansons que mes Frères m’ont apprises, sont ici écloses.

Avec The Rider elle signe déjà "son grand film".

 

Un chant d'amour et de résistance éclairé par un ciel immense.

Une photographie prise dans la poésie de l'aube et du soir.
Pure merveille....

 

Enfin un vrai film.

Un film "vrai".

 

The Rider c'est une rencontre.

Des rencontres.

Toutes serrent le coeur.

Vous ne les oublierez jamais.

 

Thanks for The Ride, Chloé !


Achetez-le ou louez-le mais voyez-le !

 

 

 

 

Francisco,

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

81IlpZuMPsL._SL1500_-1 2.jpg

 

THE RIDER

2017

1H45

 

LE BLU-RAY :  Du tout bon pour une prod à petit budget. Traitement des couleurs tout en subtilité et détails à foison. Malgré un tournage numérique il se dégage ici comme la sensation visuelle d'une texture argentique. C'est très beau et nourrissant. Se réveille ici la matière du grand cinoche d'hier. Celui ou le fond portait la forme et non l'inverse. Cette matière à croquer avec les yeux que l'on ne retrouve plus aujourd'hui que chez les géants comme Scorsese, Nolan ou Tarantino. Bref, une image avec une âme.

 

Director:

Chloé Zhao

Writer:

Chloé Zhao
 
 
 
images-w1280.jpg

 

 



29/09/2018
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi