SUR LES AILES DU SOIR

SUR LES AILES DU SOIR

UNE VIE CACHÉE "the growing good of the world"

POÈME / DRAME

TERRENCE MALICK                                                                                      BLU-RAY

 

1332594.jpg

 

 

 

 

 

 

"The growing good of the world is partly dependent on unhistoric acts; and that things are not so ill with you and me as they might have been, is half owing to the number who lived faithfully a hidden life, and rest in unvisited tombs."

 

 

 

C'est sur cette citation de la romancière George Eliot que s'achève cet admirable parcours christique inspiré d'une histoire vraie.

Terrence Malick rend ici hommage à un jeune paysan autrichien qui refusa de prêter allégeance à Hitler et participer à la plus grande boucherie de tous les temps. 

En portant à l'écran le sacrifice oublié d'un Juste, oublié de l'histoire, Malick fait oeuvre de vérité et aborde avec une maitrise proche de l'exaltation, ses thèmes nourriciers.

Du paradis perdu à l'innocence sacrifiée les échos du Nouveau Monde et de La Ligne Rouge résonnent une nouvelle fois au coeur de ce nouvel opus du réalisateur visionnaire des Moissons du Ciel et de Tree of Life.

 

De films en films, de toiles en toiles, ce magicien du septième art poursuit ainsi son grand poème épique et humaniste sur la place de l'homme dans l'univers. Tableaux de maîtres et narration symphonique embrassant d'un seul mouvement l'homme, l'Histoire, la nature et la lumière.

Tourné au coeur des hautes montagnes d'Autriche, le film brille du premier au dernier plan. Et son couple d'acteurs rayonne. En tournant loin de son pays avec ces deux acteurs peu connu du grand public, le cinéaste s'est ainsi reconnecté à une certaine "innocence" cinématographique et a retrouvé sa fraicheur.

C'est ainsi que les grands artistes ressuscitent.

Après le "creux et pathétique" Song to Song, Une Vie Cachée tient du miracle.

 

 

5031ec4_iKTnwfOjNKphSCn7PhIfoDPe.jpg

 

 

De la poésie expérimentale Malick revient au conte.

Fort de son amour du beau et de sa sincérité bouleversante, il expose le meilleur de l'homme au pire de son histoire. 

L'engagement absolu et radical du personnage à refuser la barbarie et se dresser contre la meute dessine ici une nouvelle représentation de La Passion. Ce n'est pas un discours"religieux" qu'il délivre ici mais une parabole universelle et atemporelle sur l'intégrité et l'épreuve de la spiritualité face à la barbarie. 

 

Le refus de l'injustice, jusqu'au sacrifice de sa propre vie malgré l'amour des siens, révèle la part divine en l'homme.

Dieu ou l'absolu chez Malick s'expriment toujours à travers la beauté de la nature, ici somptueuse. Les paysages ont un langage et dessinent souvent l'état intérieur des personnages. La noblesse du fleuve ou de la montagne dressée fièrement au dessus des nuages témoignent de l'indifférence de cette nature sauvage aux horreurs de la grande Histoire. Personnage à part entière elle est une "présence absente". Nourricière mais impuissante.

La nature peut être ainsi perçue comme la représentation d'un Dieu insufflant la vie mais détachée de ses accidents. À la fois puissant, omniprésent, mais désespérément "muet" face aux questions et tourments des humains.

 

 

Hidden Life pic.jpg

 

 

Attention au contre-sens, on ne trouve jamais de bondieuseries chez Malick.

On trouve pas de "conversion" mais bien un sens du sacré et une aspiration à saisir la dimension divine de l'âme. Un appel qui résonne dans toute la filmographie de cet immense cinéaste.

 

Une Vie Cachée est un film qui ne réconciliera sans doute pas encore les amoureux fous de Malick avec ses détracteurs (cela reste une oeuvre contemplative de deux heures quarante cinq) mais il fait indéniablement un grand pas dans cette direction.

Cette sublime prière fusionne en effet le meilleur des expérimentations récentes du metteur en scène (récit entre ellipses et sommaires, entre flux et fragments, et une mise en scène usant du grand angle et de la courte focale permettant d'embrasser tout l'espace autour des personnages) tout en opérant un retour à une scénarisation plus "traditionnelle" offrant même quelques séquences dialoguées sur le fil d'un récit linéaire.

Ce "retour aux fondamentaux", sur les ailes de la poésie libérée des derniers films, permet à Une Vie Cachée d'être, à mon goût, le plus grand film de Terrence Malick depuis The Tree of Life.

Louez-le, achetez le, mais voyez-le et abandonnez-vous à la contemplation du beau en l'homme. 

 

 

 

Francisco,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 une_vie_cachee_-_a_hidden_life_2019_04_0.jpg

 

 

 

 

Transcendance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 6112DkH61IL._AC_SL1000_.jpg

 

 

 

UNE VIE CACHÉE

2019

2H45

BLU-RAY :    Limitant désormais ma collectionnite aux films "essentiels"l'achat était incontournable. Après une première séance en vod HD le passage au Blu-ray me conforte dans le choix de conserver les grandes oeuvres sur support physique. Le transfert HD est ici d'une précision affolante, ouvrant une profondeur de champ vertigineuse. L'intelligence et la fluidité miraculeuses des mouvements de caméra au coeur des paysages des montagnes d'Autriche est un ravissement permanent. Contrastes, lumières et couleurs resplendissent pour sublimer au mieux le souffle panthéiste qui traverse cette inoubliable récit d'une Passion du vingtième siècle. Musique et sons de la nature fusionnent en échos sur une piste son aérienne. Que du bon. Nous tenons là le top démo du déconfinement !

En bonus de l'édition Fnac une analyse passionnante et passionnée du critique et historien du cinéma Philippe Rouyer qui ne cache pas son admiration éperdue pour cette "cathédrale" du septième art. 

Director:

 Terrence Malick

 

Writer:

 Terrence Malick

 



 

a-hidden-life.jpg 

 



18/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi