FRANCISCOLAND (chroniques ciné & autres balades)

FRANCISCOLAND   (chroniques ciné & autres balades)

HURRICANE CARTER, rester debout.

DRAME                                  

NORMAN JEWISON

 

The-Hurricane-2000-movie-poster.jpg

 

 

 

 

 

 

- Hate put me in prison. Love's gonna bust me out.

 

Révoltante, incroyable et édifiante histoire vraie d'un boxeur américain condamné à tort pour triple meurtre en 1967. Seul motif de suspicion : qu'il soit noir. Rejugé dix ans plus tard son innocence ne fut toujours pas reconnu. Les portes de la prison ne s'ouvrirent pour lui qu'en 1985. Presque vingt ans après les faits. Un fait-divers qui inspira à Bob Dylan sa plus vigoureuse protest song : Hurricane.

 

Découvrir ou redécouvrir ce grand film de prison, véritable leçon de résistance et de dignité c'est vivre un grand moment de cinéma. Donner vie à des personnages forts, Norman Jewison a toujours su le faire. On trouve dans la trentaine de films qui composent sa filmographie plusieurs oeuvres aux figures iconiques : Le Kid de Cincinnati, Dans la chaleur de la Nuit, l'Affaire Thomas Crown, Un Violon sur le toit, jusqu'à l'irrésistible Eclair de Lune. 

Hurricane Carter sera le dernier grand film de ce géant du cinéma hollywoodien aujourd'hui retraité. Scénario, mise en scène, interprétation, tout sonne juste, fort et vrai. Un film indispensable pour tous les amoureux d'un cinéma engagé, efficace, sincère et sans pose d'auteur.

Un film nécessaire.

Aujourd'hui l'Amérique manifeste toujours désespoir et colère contre ces bavures policières et incarcérations expéditives à l'encontre de la population noire.

 

9444_1.jpg

 

Denzel Washington offre ici la pleine mesure de son talent. Il y est éclatant, bouleversant, et son regard ne trahit jamais son engagement absolu à défendre ce rôle magnifique. Une prestation récompensée par l'Ours d'argent du meilleur acteur au festival du film de Berlin en 1999. Une présence magnétique aujourd'hui sublimée par ce nouveau transfert HD.


Metropolitan signe un transfert de première main.

Le grain cinéma est légèrement adouci sans trahir l'aspect argentique et le niveau de définition fait un bond miraculeux par rapport au DVD. Certes, quelques scènes sombres accusent un peu le coup mais on ne tournait pas encore en numérique à l'époque. L'ensemble reste reste splendide et je ne m'attendais pas à retrouver ce titre en Blu Ray.

Alors, régalez-vous!

 

 

 

Francisco,

 

 

 

 ruben-hurricane-1.png

 

 

 

 

 

 

    



 

 

 

 

Like a hurricane

 


 

 

 

 

Rubin Carter, petite leçon de résistance

 


 

 

 

 

 

 

 9444_19.jpg

 

 

 

 

 

                        RUBIN "HURRICANE" CARTER    1937 - 2014

o-RUBIN-HURRICANE-CARTER-facebook.jpg

 

 

 

 

 

81bD6pyav8L._SL1221_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HURRICANE CARTER

1999

2H25

 

 

LE BLU-RAY :   Un ensemble assez splendide. Le grain cinéma est légèrement adouci sans trahir l'aspect argentique et le niveau de définition fait un bond miraculeux par rapport au DVD

Director:

Writers:

(book), (book), 3 more credits »

Stars:

, , | »

 

 

 

9444_6.jpg

 



07/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi