FRANCISCOLAND

FRANCISCOLAND

I'M STILL HERE Tout donner

DOCU   PERFORMANCE                 

CASEY AFFLECK

 

StillHerePoster-HR.jpg

 

 

 

Le rôle de composition définitif.
Passer du statut d'acteur adulé à celui de repoussoir d'hollywood en endossant le rôle d'un abruti hirsute, bedonnant et dépourvu de talent bien décidé a carboniser la scène rap, il fallait oser. 

Assumer ce canular durant près de deux ans en le jouant 24h/24 c'est inédit.

À l'arrivée, bien peu de monde a apprécié ce miroir tendu à un système fait de recettes et entretenue sagement par une belle collection de suiveurs. 

Quand le grotesque et le malodorant s'invite dans le monde lisse et calibré du spectacle…

 

Même si l'humour potache et le nihilisme assumé du fond peuvent laisser le spectateur affligé, l'expérience est finalement d'une efficacité redoutable. 

Les réactions médiatiques consternent, et les moqueries de la grand famille d'Hollywood flanquent la nausée.

En cela, sous ses apparences souvent désolantes de "Jackass" du show-biz I'm Still Here est au final un exercice féroce et courageux. Et ce n'est pas son seul argument. I'm still Here débouche sur une "inquiétante étrangeté". Ce malaise que l'on ressent a assister à l'engagement quasi-suicidaire d'un acteur admirable à se laisser choir plus bas que terre.

Derrière la fiction en place Joaquin Phoenix veut réellement mettre à mort l'acteur.

En cela le final prend une dimension bouleversante.

Ratée ou non, cette "tentative de suicide" reste une performance artistique unique.

Une expérience qui aurait pu lui coûter sa carrière mais qui revue à l'aune de Her,  The Immigrant et du terrassant The Master, permet d'affirmer que Joaquin Phoenix s'est offert une nouvelle naissance.

Le titre de cet ovni prend alors tout son sens.

Enjoy the trip !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3616_20.jpg

 

 

 

 

 

15347_front.jpg

 

 

 

 

I'M STILL HERE

2010

1H50

 

 

Le Blu-ray :  Compte tenu des différentes sources utilisées , on passe du crado au HD avec la même grâce. C'est un peu le but... Vous pouvez vous contenter du dvd sauf si vous disposez d'un écran de grande taille 

 

 

Director: 

Writers:

 

Stars:

  | »

 

 

 

3616_5.jpg



01/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi