FRANCISCOLAND

FRANCISCOLAND

UNDER THE SKIN, ghost world

UN AUTRE CINEMA                                      

JONATHAN GLAZER

 

under-the-skin-pstr02.jpg

 

 

 

 

 

Dans les brumes du nord de l'Ecosse, une dérive SF poétique en diable et somptueusement barrée !

Récit d'une créature mutante servant de rabatteuse pour un étrange biker venu d'un autre monde. Femme-piège. Objet du désir, la créature tentera de s'affranchir...

Plastiquement fascinant, habité par une Scarlett Johansson débarrassée de tous ses artifices de star, Under the skin peut dérouter, par son rythme d'une extrême lenteur, ses échappées oniriques et visions de cauchemar, mais je suis resté fasciné du début à la fin. Happé que j'étais par une atmosphère naturaliste à la Mike Leigh et une froideur toute Kubrickienne...

 

Cauchemar, hypnose, un spectacle de l'inconscient totalement délivré... Il suffit simplement d'accepter de pousser la porte de cet univers de sensations et s'abandonner...

Voici du cinéma dans sa pleine expression. Flux poétique, libre et sans entraves dans lequel se glisse l'actrice. Un parcours âpre et douloureux. 

Errance, quête d'identité, au-delà de la fiction la troublante Scarlett semble revivre ici l'allégorie de son propre statut de star et l'isolement qui en découle. ( La gloire, "deuil éclatant du bonheur...")

 

undertheskin_01.jpg

 

Muse de cinéma, seule au volant d'une camionnette dans la banlieue de Glasgow, entourée d'acteurs non professionnels, elle est véritablement "l'Alien". La mise en abîme ouvre alors à une expérience aussi intense pour le spectateur que pour la "performeuse" de ce poème en eaux profondes.

 

Récit fantastique, oeuvre de maître sur la solitude, l'identité et la cruauté des rapports humains, Under The Skin bénéficie d'un transfert Blu-ray UK tout aussi élaboré dans ses couleurs et textures. J'imagine qu'il en sera de même lors de sa sortie en France. Tournée avec l'Arri Alexa Plus, l'image est précise, riche en détail mais toujours subtile dans son niveau de définition et traitement des couleurs. Les ambiances grises, ambrées et pluvieuses des Highlands sont retranscrites à merveille.

 

Un spectacle exclusivement réservé aux spectateurs avertis qui aiment s'aventurer hors des sentiers battus. La balade peut sembler aride mais elle vaut le détour.

Performance artistique étrange, ensorcelante.

Précieuse surprise... 

 

 

 

Francisco,

 

 

 

 

 

under-the-skin-illus2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

artfichier_777966_4031574_201408211456790.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UNDER THE SKIN

1H 45

2013

 

Le Blu-ray :  Quel meilleur support que le blu-ray pour apprécier ce travail "de plasticien". Magnifique matière et densité de l'image. Un rendu précis, riche en détail mais toujours subtil dans son niveau de définition et traitement des couleurs.  Les ambiances grises, ambrées et pluvieuses des Highlands sont retranscrites à merveille. Impressionnant.

 

Director:

 

Writers:

  (based on the novel by), 1 more credit »

 

 

 

 

 

under-the-skin-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Si vous aimez les trucs bien barrés et bien léchés, vous aimerez peut-être :

 

 

51xuRVRd+NL._AC_US160_.jpg51HVCQFA6OL._AC_US160_.jpg51sxhBiWlJL._AC_US160_.jpg514cMCr3eGL._AC_US160_.jpg
51ycjNT5I8L._AC_US160_.jpg51kvrJHIBAL._AC_US160_.jpg



21/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi