FRANCISCOLAND

FRANCISCOLAND

ONLY GOD FORGIVES Bangkok expérience

EXPERIENCE LIMITE                       

NICOLAS WINDING REFN

 

only-god-forgives-8.jpg

 

 

 

 

 

 

Un pas dans l'abîme.

Nicolas Winding Refn ne bavarde pas, il fait du cinéma.

Ce n'est pas du cinéma d'auteur mais un cinéma de "l'hallucination". Visions prémonitoires, univers ou la représentation de la violence vire à l'épure fantasmée.

 

Après un magnifique mais finalement assez prévisible Drive, Refn repart sur les territoires vierges de l'expérimentation. Une trame de western, venger la mort du frère, mais trempée dans l'encre fluorescente de l'enfer de Bangkok. Le temps et les silences s'étirent pour se plier au pouvoir totalement hypnotique des images. L'intrigue, à peine digne d'une série b, reste anecdotique, seule l'image gouverne et d'une manière totalement sublimée. Refn a sans doute réalisé là son Blue-Velvet. Une extraordinaire agonie. Celle d'un monde sans issue, perverti par une violence aussi terrible qu'absurde.

 

Tourné avec l'Alexa et la Red Epic, La HD offre de jour comme de nuit des images totalement fascinantes doppées ici par un transfert Blu-ray absolument extraordinaire. Précision, couleurs, contrastes, profondeur des noirs un nouveau sans faute de la part du courageux éditeur Wildside. Chaque plan pourrait se suffire à lui-même. Tableaux cruels et poétiques que les personnages traversent comme des fantômes. Cauchemar d'un univers définitivement privé de sens. Seules restent les images. Telle la lumière des étoiles mortes. Un étrange et lumineux ballet au coeur des ténèbres. Une dernière pantomime au bord du gouffre.

Hypnose garantie pour spectateurs avertis !

 

 

 Francisco,

 

 

 

20505056.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 REFN

 

 download-122.jpg

 

                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


vit.jpg
 

 

 

 

 

 

br-only-god-forgives1.jpg

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

ONLY GOD FORGIVES

2013

1H30

 

Le blu-ray :   Absolument extraordinaire. Précision, couleurs, contrastes, profondeur des noirs.  Un nouveau sans faute de la part du courageux éditeur Wildside

Director:

 
 
 
 
 Only-God-Forgives-25.jpg
 


14/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi