FRANCISCOLAND. à la poursuite du lapin blanc !

FRANCISCOLAND.     à la poursuite du lapin blanc !

LE TERRITOIRE DES LOUPS, live and die on this day

DRAME  SURVIVAL

JOE CARNAHAN

 

Le-Territoire-des-Loups-Affiche-France.jpg

 

 

 

 

 

Live and die on this day...

 

Un avion s'écrase au coeur des étendues glacées de l'Alaska.

Pour les rescapés un autre combat commence ...

 

Le Territoire des Loups m'a happé dés les premières images pour m' abandonner groggy mais happy. Un K.O cinématographique franchement réjouissant. Tournage sauvage, grain puissant mais piqué affuté, caméra épaule portée par un montage au scalpel, le tout soutenu par un travail sur le son totalement glaçant.

Sur un scénario épuré jusqu'à l'os le réalisateur Joe Carnahan ( Narc, Mise à Prix) nous livre un survival qui fait référence chez tout ceux qui ont bien compris que les loups de ce territoire sont bien ceux des contes les plus cruels de notre enfance. Cette icône velue, aux crocs acérés, incarnant toute la férocité de notre destinée.

L'existence.

Ce merveilleux combat perdu d'avance à mener avec panache. La rugosité du récit est à l'image du propos. Violent et nihiliste. Précisons que ce "No-escape" atteint aussi cette dimension grâce à l'impériale présence de Sir Liam Neeson.  L'acteur signant ici son plus grand rôle depuis La Liste de Schindler.

Carrément.

 

Son implication et son  investissement sont palpables à chaque plan. Il ne cachetonne pas et fait vibrer son personnage avec une intensité qu'on ne lui connaissait plus depuis longtemps. Sa supplication finale adressé à un dieu absent déchire les tripes. D'ou vient une telle intensité de jeu?

J'ai ma petite explication qui vaut ce qu'elle vaut.

Sans entrer dans la psycho à deux balles où l'info people, il faut savoir qu'un élément essentiel du scénario résonne directement avec un drame qui à bouleversé la vie de l'acteur. C'est vraisemblablement la raison pour laquelle Neeson s'est tant battu pour que ce film voit le jour. Il y a mis toute son énergie et sa passion. Il fallait cela pour que cette parabole cruelle vienne mordre, à pleines dents, nos petits coeurs sensibles. 

Le Territoire des Loups est un putain de cri de rage.

Pulsion de vie et fureur du combat face à l'inéluctable.

 

le-territoire-des-loups-3.jpg

 

Peu importe donc que l'apparence démesurée et  l'agressivité des loups soit crédible ou non. Pas besoin d'avoir fait de hautes études pour sentir dès les premières minutes du film que l'essentiel est au-delà. Ces premières minutes, si intenses et si justes. S'ensuit le crash...

En à peine un quart d'heure de film tous les enjeux sont bien en place. Solidement plantés. Et c'est parti.

 

Nous quittons ici  la catégorie "ciné beauf-mais-cool". 

Certes, les morceaux de bravoure s'alignent avec une régularité admirable ( Vous assisterez comme je viens de le souligner à l'une des plus grande séquence de crash d'avion de l'histoire du cinéma suivi d'une scène d'agonie à rester muet)  mais le Territoire des Loups se traverse aussi dans l'inconfort. Le récit est féroce, sec et sans illusions. Mais, pour qui avance les yeux ouverts, la vie est ainsi.

En prendre plein la gueule jusqu'à la fin, puis disparaitre.

Notre seule liberté est affaire de courage.

Se battre pour durer, ou renoncer. 

C'est clair et efficace.

Universel.

Imparable.

 

Vendue comme une solide série B, le Territoire des Loups est aujourd'hui à considérer comme une "oeuvre d'auteur" à part entière. Je suis persuadé qu'elle trouvera une bonne place dans l'histoire du cinéma de genre.

Le solide Joe Carnahan a probablement signé là "son grand film". Narc offre une prestation dantesque de Ray Liotta mais brasse pas mal de clichés du "flic cramé", les sympathiques Mise à Prix et Stretch ont du mal à se dégager de l'ombre de Tarantino et l'Agence Tous Risques, jouant trop sur l'énorme et le grotesque, m'épuise au bout de trente minutes. 

Rejoignez sans crainte Le Territoire des Loups, même si depuis, The Revenant a définitivement écrasé la concurrence dans le domaine du survival transcendental enneigé, on tient toujours ici du super culte qui fait jouir.

 

 

"Once more into the fray

Into the last good fight I'll ever know

Live and die on this day

Live and die on this day"

 

 

 

 

Francisco,

 

 

 
vlcsnap-2012-09-20-10h58m01s110.png
 
 

 

 

 

 
 

 
 
 
 

Inside The Grey

 

Carnahan-The-Grey-2.jpg
   Liam Neeson & Joe Carnahan

 

 

                 
 

 
 
 
 
 
leterritoiredesloupsfilm.jpg
 
 
 
 
Un peu de philo           Like Stories of Old
 
 
 
 
 
 
11690568.jpg
 
 
 
 
 

Carnahan's Land          Joel Walden

 


 
 
 
 
 
 
51ZI1tf+J2L.jpg
 
 

LE TERRITOIRE DES LOUPS

2011

2H

 

Le Blu-ray Le transfert blu-ray est impérial, respectueux de la photographie "rugueuse" d'origine. Un grain présent mais le luxe de détails est bien là. Une image trash mais classe.  De la HD de caractère!

Director:

 

Writers:

  (screenplay), (screenplay), 1 more credit »

 
 
 
 
territoireloups5.jpg
 
 
 
 
 
 
 

Si vous aimez les mecs dans la nature qui en bavent, vous aimerez peut-être :

 

51HiINuhPlL._AC_US160_.jpg51Xz6j+eM6L._AC_US160_.jpg51RdKPNfeoL._AC_US160_.jpg51JtEce82RL._AC_US160_.jpg


02/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi