LES HEURES LIBRES

LES HEURES LIBRES

DESERT COFFEE, si loin si proche

Doc     Chronique sociale
Mikael Lypinski

 

 

 

 

AAAABa2rBiDfas5xSjKli-66RDoD_EVdI7vqnFIIsb7_F30HzfwGpiNcXV9WghXApvg3moIMyfnBzg_r3gsxQ9QWiaEVdgvcEGBn0hUa.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue à Slab City !

Si vous avez été sensibles à l'univers de Nomadland, poussez un peu plus loin et retrouvez ceux qui ont définitivement rompus avec le système. Cabanes en planches, mobil-homes défraîchis, branchements électriques hasardeux, réservoirs à eau d'une capacité de quelques semaines, au coeur du désert de l'Arizona une communauté d'hommes et de femmes écoeurés, blessés ou brisés par la vie se serrent les coudes et développent dans le dénuement le plus complet une forme de résilience où la fraternité est le seul luxe.

 

Découvrez sur Netflix ce documentaire exceptionnel de Mikael Lypinski. C'est une immersion rare et précieuse au plus près de coeurs et d'âmes à vif. Derrière la déglingue, l'amour brut. Fil rouge et coeur du doc, le personnage irrésistible de Robert Lane, "Rob", tenancier du Desert Coffee, arrivé là pour rendre visite à son meilleur ami et qui échangea sa voiture contre l'habitation de fortune de son hôte pour ne plus en repartir.

Il fait, selon les habitants de cette cité du bord du monde, le meilleur café du coin. Mais il est surtout leur confident et "le sage" de ces vieux enfants perdus et abîmés.

 

 

ythumb2014-1.php.png
 

  

 Desert+Coffee+PHENOM+(photo+Mikael+Lypinski).JPG

  

 

 

"J'ai dressé mes chiens à défendre les enfants du coin", "nous avons notre propre morale ,ici" déclare Rob. Autant de formules qui résume la soif de paix qui habite le coeur de cet homme. Il n'hésite pas à encadrer ou recadrer les jeunes, ni à passer un savon à une toxico qui empêche tout le monde de dormir. Après les cris viennent les excuses et le regard de l'homme en colère s'adoucit. Ce type aime son prochain, comme personne dans nos confortables quartiers. La folie affleure mais la bienveillance (la vraie, l'authentique, pas celle des formations managériales désincarnées) finit toujours par remplir l'espace et imposer le réconfort. Chercher et trouver l'apaisement au coeur du désert, à la frange de la mendicité, voilà qui dit tout sur la violence de notre monde...

 

Et puis, tous les samedis soirs, tout ce petit monde fragile se retrouve "at The Range". "On y danse toute la nuit", "l'alcool coule à flot". Sur la scène de fortune un chanteur à la voix hasardeuse lance avec mélancolie "continuez à rêver".

Toute la rude poésie de ce doc aussi tendre et touchant que douloureux explose ici. Dans la lumière douce de ce crépuscule où les silhouettes ondulent et improvisent leur transe, jusqu'à braver la nuit profonde du désert. Demain ils auront tous la gueule de bois mais il pourront compter sur une bonne tasse de café. Le meilleur du coin.

 

Un autre monde? 

Peut-être. Mais si proche du nôtre. 

 

 

 

Francisco, 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dispo sur Netflix   (en ce moment)

 

AAAABa2rBiDfas5xSjKli-66RDoD_EVdI7vqnFIIsb7_F30HzfwGpiNcXV9WghXApvg3moIMyfnBzg_r3gsxQ9QWiaEVdgvcEGBn0hUa-1.jpg

 

 

2017

 

53 mn 

 

 

 

 

 ythumb2014.php.png



30/05/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi