LES HEURES LIBRES

LES HEURES LIBRES

LOSERS MAGNIFIQUES


A STAR IS BORN, I just wanted to take another look at you

AMERICAN HONEY, from death stars

ARIZONA DREAM, suivez le flétan du Groenland

BELGICA, c'est bon mais c'est long.

BIRDMAN, you're not important. Get used to it!

CAPTAIN FANTASTIC, Big Daddy !

CRAZY HEART, the weary kind

DE ROUILLE ET D'OS, rester debout

DEMOLITION, what's inside?

DRUNK, retrouver l'ivresse

FAT CITY, back in Huston

HER, l'amour fou

INHERENT VICE, l'art de la fugue

INSIDE LLEWYN DAVIS, la ballade des frères Coen

JOE, pur et dur

L'AFFAIRE ROMAN J, juste quelqu'un de bien

LE COMPLEXE DU CASTOR, back in Black

LE MONDE DE BARNEY, big Giamatti

LES BRASIERS DE LA COLERE, L'Amérique des damnés

LES MOISSONS DU CIEL, magic hours

LES PREMIERS LES DERNIERS, les âmes simples

MANGLEHORN, en toute humilité

MOONLIGHT, you're blue

MUD, aux sources du cinéma américain

NIGHT CALL, l'info à tombeaux ouverts

NOMADLAND, i'll see you down the road

PARIS,TEXAS Wenders en état de grâce

PATERSON, Ohio Blue Tip

RAGING BULL, ainsi finirent les années 70

SUR LA ROUTE, entrée en matière

TENDRE BONHEUR, en toute simplicité

THE FLORIDA PROJECT, outside Disneyworld

THE PLACE BEYOND THE PINES, "i'm still his father"

THE RIDER, risquer sa vie

THREE BILLBOARDS, une raison de se lever

UN MAUVAIS FILS, tomber puis se relever ...

WARRIOR, droit au coeur

YOUNG ADULT, good feel-bad comedy!